The VICE Channels

      Des intrus ont essayé de voler le corps du demi-frère de Kim Jong-un

      Des intrus ont essayé de voler le corps du demi-frère de Kim Jong-un Des intrus ont essayé de voler le corps du demi-frère de Kim Jong-un Des intrus ont essayé de voler le corps du demi-frère de Kim Jong-un

      Malaisie

      Des intrus ont essayé de voler le corps du demi-frère de Kim Jong-un

      Par David Gilbert

      La police malaisienne a ajouté un autre nom à la liste des 11 suspects liés au meurtre de Kim Jong-nam, le demi-frère du leader nord-coréen Kim Jong-un. La police royale du pays a placé ce mercredi un diplomate nord-coréen sur la liste des suspects, aggravant les relations déjà tendues entre les deux pays.

      Cette affaire est décidément riche en rebondissements, puisque les autorités malaisiennes viennent de déclarer que quelqu'un a essayé de s'introduire dans la morgue de Kuala Lumpur pour voler le corps de Kim Jong-nam.

      Le chef de la police malaisienne, Khalid Abu Bakar, a déclaré ce mercredi que Hyon Kwang-song, le deuxième secrétaire de l'ambassade nord-coréenne en Malaisie, est recherché en lien avec l'assassinat de Nam. Un officiel malaisien a confié au Telegraph que Hyon était « le responsable du complot » visant à l'élimination de Nam.

      En plus de Hyon, la police malaisienne souhaite entendre Kim Uk-il, un employé d'Air Koryo, la compagnie aérienne nord-coréenne. Les autorités assurent que 4 autres suspects se sont envolés vers Pyongyang juste après l'attaque. La police avait déjà arrêté deux femmes accusées d'avoir mené l'attaque, ainsi que deux hommes, dont un Nord-Coréen de 46 ans, connu sous le nom de Ri Jong-chol.

      Les deux suspects nord-coréens pourraient se cacher dans l'ambassade nord-coréenne en Malaisie, bien que la police n'a pas confirmé cette information relayée par plusieurs médias. « Nous espérons que l'ambassade va collaborer avec nous et nous permettre de les entendre rapidement. Sinon nous allons les obliger à venir jusqu'à nous, » a dit Bakar.

      Les relations entre la Corée du Nord et la Malaisie, historiquement amicales et cordiales, se détériorent depuis le meurtre de Nam à l'aéroport de Kuala Lumpur, le 13 février dernier. La Corée du Sud croit savoir que cet empoisonnement a été perpétré suite à un ordre de Kim Jong-un — bien qu'aucune preuve ne vienne renforcer cette rumeur.

      Une première autopsie de Nam s'est révélée peu concluante, donc les autorités en ont fait une seconde. L'ambassadeur nord-coréen Kang Chol s'en est pris au gouvernement malaisien, disant qu'il violait les droits de l'homme en « essayant de cacher quelque chose » et « en collaborant avec des puissances hostiles ».

      La Malaisie a refusé à de multiples reprises de rendre le corps de Nam à la Corée du Nord, indiquant que le corps serait rendu à un membre de sa famille, qui peut le prouver par un test ADN. Un des fils de Nam, Kim Han-sol, est déjà dans la capitale malaisienne, mais les autorités indiquent qu'aucun membre de la famille ne s'est manifesté. Vendredi dernier, l'ambassadeur nord-coréen s'est présenté devant la morgue de Kuala Lumpur, mais on lui a refusé l'entrée.

      Ce mercredi, Bakar a confirmé que quelqu'un a essayé de s'introduire dans la morgue où le corps de Kim Jong-nam est entreposé. Il n'a en revanche pas indiqué si les intrus étaient nord-coréens. « Nous savons de qui il s'agit, » a dit Bakar. « Pas besoin d'en dire plus. » La Corée du Nord a précisé qu'elle rejetterait les résultats d'une quelconque autopsie.

      Les images de vidéo surveillance, diffusées ce week-end, montrent une des suspectes se tenir devant Kim Jong-nam pour le distraire, pendant que l'autre femme étale un liquide sur son visage. Des médias locaux suggèrent que les deux femmes pensaient participer à un canular, mais Bakar a rejeté ces rumeurs — indiquant que les deux femmes s'étaient entraînées dans deux centres commerciaux de Kuala Lumpur le jour de l'attaque. Les autorités essayent encore de déterminer quel type de poison a été utilisé.


      Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

      Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR

      Thèmes: malaisie, corée du nord, kim jong-nam, kim jong-un, assassinat

      Comments

      comments powered by Disqus

      Les Dernières News

      Plus De News

      À la Une